Voie de dégagement nord : La deuxième section inaugurée en décembre

0
98

La réception de la deuxième section de la Voie de dégagement nord (Vdn) est prévue en novembre prochain. L’ouvrage sera inauguré un mois plus tard, a indiqué le ministre des Infrastructures, des transports et du désenclavement. Abdoulaye Daouda Diallo. Il visitait l’ouvrage pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux.

Dans cinq mois, la deuxième section de la Voie de dégagement nord (Vdn) sera fonctionnelle. Le ministre des Transports, des Infrastructures et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, s’y est rendu, hier, accompagné d’une forte délégation dont le préfet de Dakar, le directeur général de l’Ageroute, Ibrahima Ndiaye, les responsables de la société Houar SA Sintram, etc., pour constater l’état d’avancement des travaux. Sur place, ouvriers et ingénieurs sont à pied d’œuvre pour livrer l’infrastructure à date échue. La deuxième section de la Vdn s’étend sur un linéaire de 9,7 km partant du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) au Golf club de Guédiawaye. La particularité de cette infrastructure, a précisé le chargé de projet à Ageroute, Serge Diatta, est qu’il s’agit d’une voie urbaine avec deux ouvrages d’art exceptionnels : le viaduc de Diamalaye (1km) et le bowstring de Cambérène (grand pont) avec 3,5 km de longueur. Le niveau d’exécution des travaux est de 77 %, a précisé le technicien.

Le ministère des Infrastructures s’est félicité de la reprise des travaux du bowstring de Cambérène (grand pont). Les populations locales avaient bloqué les travaux pour protester contre l’érection d’un mur les empêchant l’accès à la mer. Pour cette deuxième section, il a indiqué que « c’est un ouvrage particulièrement impressionnant qui va totalement désenclaver cette zone (Cambérène, Hlm Grand Médine, Yoff, Diamalaye, etc.) ». « De part et d’autre de cet ouvrage, il y a des routes de raccordement qui permettront une meilleure circulation », a indiqué Abdoulaye Daouda Diallo. « Nous avons visité le grand pont (Bowstring). Les travaux ont repris et se déroulent très bien. Les délais contractuels seront maintenus », a assuré le ministre. « L’entreprise contractante, la société marocaine Houar SA Sintram, nous a assuré que les chantiers seront livrés en novembre et le président de la République Macky Sall va l’inaugurer en décembre », a-t-il fait savoir.

Financée à hauteur de 50 milliards de FCfa par la Banque islamique de développement (Bid), la deuxième section de la Vdn a été réalisée pour fluidifier le transport urbain entre Dakar et sa banlieue. Le ministre a précisé que l’Etat a pris en charge le paiement des impasses, l’assainissement, entre autres dépenses liées à cette modification, pour un montant de plus de 10 milliards de FCfa. Abdoulaye Daouda Diallo a précisé que les partenaires ne financent que les travaux réels. « Nous avons débloqué plus d’une dizaine de milliards de FCfa et nous continuerons à faire des efforts pour prendre non seulement en compte les modifications et les réalités que nous vivons », a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo.

source : Le Soleil

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here