Rétro 2017 – Enseignement supérieur : Poursuite des constructions et réhabilitation

0
109
Rétro 2017 - Enseignement supérieur : Poursuite des constructions et réhabilitation
Rétro 2017 – Enseignement supérieur : Poursuite des constructions et réhabilitation

L’enseignement supérieur a également enregistré quelques perturbations liées au retard noté dans la livraison des chantiers.

A l’Université Cheikh Anta Diop, grandement concernée par les réhabilitations, les étudiants de la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) avaient exigé que les amphithéâtres soient livrés, dénonçant les difficiles conditions de travail dans les chapiteaux qui servent d’amphis avant la fin des travaux.

Lors d’une visite à l’Ucad, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Pr Mary Teuw Niane, accompagné de la directrice de l’Agence de construction des bâtiments et édifices publics, Mme Socé Diop Dione, avait donné l’assurance d’une livraison rapide des chantiers.

Portrait de Socé Diop DIONE - Directrice de l'Agence de construction des bâtiments et des édifices publics © Malick MBOW
Portrait de Socé Diop DIONE – Directrice de l’Agence de construction des bâtiments et des édifices publics © Malick MBOW

Certains ont été réceptionnés provisoirement. C’est le cas des amphis dits communs à l’image de Boilat et l’amphi 7. Ce qui a permis d’atténuer les problèmes.

Des bâtiments comme celui du Cesti comprenant un bloc pédagogique avec une salle de 150 places et deux autres salles à l’étage sont presque terminés.

Si, à Dakar, c’est la finition des travaux, à Diamniadio, quelques difficultés ont été notées dans l’exécution des travaux surtout liées à la nature des sols, comme l’a reconnu le ministre Mary Teuw Niane.

Mary Teuw NIANE - Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche de la République du Sénégal
Mary Teuw NIANE – Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche de la République du Sénégal

L’Université Amadou Makhtar Mbow, où l’amphithéâtre de 1000 places est au stade du gros œuvre et l’Unité de formation et de recherche (Ufr) 6 déjà élevée, la  livraison de la première tranche est prévue pour la rentrée prochaine ainsi que l’accueil de la première cohorte d’étudiants de cette 2ème université de Dakar, essentiellement orientée vers les sciences.

L'Université Amadou Makhtar MBOW de Diamniadio
L’Université Amadou Makhtar MBOW de Diamniadio

L’élargissement de la carte universitaire se poursuit toujours avec le réseau des Instituts supérieur d’enseignement professionnel (Isep) sur l’ensemble du territoire national, de même que les Espaces numérique ouverts (Eno) de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs).

L’autre grand chantier de l’enseignement supérieur demeure l’Université du Sine-Saloum El hadji Ibrahima Niass.

Le ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé son démarrage à la rentrée 2018.

source : Le Soleil

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here