L’histoire de Jean Moulin et la troupe de tirailleurs africains de l’Armée française

0
39
Jean MOULIN aux Arceaux, près de la promenade du Peyrou - Montpellier
Jean MOULIN aux Arceaux, près de la promenade du Peyrou – Montpellier

Jean Moulin, né le 20 juin 1899 à Béziers et mort le 8 juillet 1943 près de Metz, est un haut fonctionnaire (préfet d’Eure-et-Loir) et résistant français.

Portrait de Jean MOULIN - Préfet d'Eure et Loire et résistant de la République de France © Malick MBOW
Portrait de Jean MOULIN – Préfet d’Eure et Loire et résistant de la République de France © Malick MBOW

Il est arrêté en juin 1940 par les Allemands parce qu’il refuse d’accuser une troupe de tirailleurs africains de l’Armée française d’avoir commis des atrocités envers des civils à La Taye, un hameau près de Saint-Georges-sur-Eure, en réalité victimes de bombardements allemands. Maltraité et enfermé pour refus de complicité avec les Allemands, il tente de se suicider en se tranchant la gorge avec un débris de verre. Il évite la mort de peu et gardera à vie une cicatrice qu’il cachera sous une écharpe.

En raison de ses idées républicaines marquées à gauche comme radical-socialiste, il est révoqué par le Régime de Vichy du maréchal Philippe Pétain le 2 novembre 1940 et placé en disponibilité.

source : Coup de griffe actu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here