Un gratte-ciel en bois, plus haut que la tour Eiffel, à Tokyo !

0
172

1

W350 © Sumitomo Forestry
W350 © Sumitomo Forestry

RECORD. Pour fêter ses 350 ans, la société Sumitomo Forestry voit les choses en grand. En très grand même, puisque elle prévoit de construire une tour d’habitation en bois de 350 mètres en plein Tokyo. Découverte de ce projet qui écrase toutes les autres constructions en cours dans ce matériau.

En France on s’interroge sur la pertinence de concevoir des tours en bois de plus de 50 mètres. En Norvège, Autriche et Canada, on construit déjà de tels immeubles qui atteignent les 80 mètres. Mais au Japon, on est un cran plus loin : une firme nippone souhaite s’attaquer à la construction d’un gratte-ciel plus élevé que la tour Eiffel (et que sa copie, la tour de Tokyo) incorporant essentiellement du bois !

C’est l’entreprise Sumitomo Forestry, spécialisée dans l’exploitation du bois et fondée en 1691, qui prévoit de bâtir cet édifice gigantesque pour fêter ses 350 ans… en 2041 donc. D’ici là, elle mobilisera son département de R&D pour aider le Tsukuba Research Institute à concevoir les moindres détails de l’immense tour.

Plusieurs aspects sont cependant déjà arrêtés : l’immeuble W350 comportera 90 % de bois. Le reste sera notamment composé de métal, puisque la structure contreventée comportera des éléments d’acier qui amortiront les vibrations. Ces derniers seront positionnés à l’intérieur des poteaux et poutres. Des entretoises en X seront insérées entre ces poutres et poteaux afin de prévenir toute déformation du bâtiment sous l’effet de forces latérales.

Un élément qui a son importance dans une région du globe où les typhons sont fréquents et les tremblements de terre quasi quotidiens… Le communiqué de Sumitomo précise : « Nous ferons tout notre possible pour améliorer encore la résistance au feu et la résistance sismique ainsi que la durabilité, pour réduire les coûts, développer de nouveaux matériaux et méthodes de construction et faire pousser des arbres qui seront utilisés comme ressources ».

Un pays recouvert de forêts qui peine à couvrir ses besoins de bois…

Particularité de cet édifice : des balcons seront intégrés sur tout le pourtour afin d’offrir aux résidents des espaces extérieurs où prendre l’air et où profiter de la vue et de jardins suspendus. Pour les promoteurs du projet, des immeubles de ce type constitueront une source de bien-être pour leurs occupants mais également pour les constructions environnantes, grâce à la biodiversité qu’ils favoriseront.

Les aménagements intérieurs, intégralement en bois précise Sumitomo Forestry, seront conçus par Nikken Sekkei Ltd. Ils apporteront « calme, chaleur et douceur ». Autre innovation, la prévision du réemploi du bois en cascade, tout au long du cycle de vie de la tour : des éléments seront ainsi démontés pour être remplacés et valorisés par un second voire un troisième usage ailleurs, en tant que bois d’ameublement ou bois transformé.

2


Tour W350 : la fiche technique

Du fait de l'épaisseur de la structure bois, les 350 mètres n'abriteront que 70 étages. © Sumitomo Forestry
Du fait de l’épaisseur de la structure bois, les 350 mètres n’abriteront que 70 étages. © Sumitomo Forestry

L’enjeu pour l’entreprise, au-delà de l’exploit technique d’une telle hauteur en bois, sera d’assurer l’approvisionnement en matériau de construction de qualité. Il est prévu que la tour W350 nécessite 185.000 m3 soit l’équivalent de 8.000 maisons individuelles japonaises. Sumitomo fait valoir que le gratte-ciel fixera une quantité importante de CO2 pendant toute sa durée de vie : rien de moins que 100.000 tonnes de carbone !

Les forêts seront exploitées de façon durable promet la société qui souligne que le Japon dispose de ressources exceptionnelles, puisque les zones boisées représentent 68,5 % du pays. Pourtant, ces espaces sont aujourd’hui mal gérés et trop peu entretenus. D’où l’idée de cette mobilisation pour un projet d’envergure mondiale qui permettra de redévelopper une filière peinant à couvrir le tiers des besoins japonais en bois de construction.

La firme nippone conclut : « Nous nous efforcerons de créer des villes respectueuses de l’environnement et qui utilisent du bois afin de les changer en villes-forêts ». Peut-être une source d’inspiration pour la France, encore frileuse sur les IGH bois ?

Fiche technique :

Projet : W350
Localisation : Tokyo (Japon)
Entreprise : Sumitomo Forestry Co. Ltd
Hauteur : 350 mètres
Etages : 70
Surface : 455.000 m²
Volume de bois : 185.000 m3
Budget : 4,5 Mrds €
Année d’achèvement prévu : 2041

source : Bati Actu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here