Collecte de données agricoles : Les cotonculteurs équipés en matériels informatiques

0
99

La Compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (Cnaas) a remis, hier, à Dakar, un important lot de matériels informatiques à la direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (Dpsa). Objectif : faciliter une bonne couverture du risque agricole et la collecte des données agricoles chez les cotonculteurs.

Pour faciliter le travail de collecte des statistiques agricoles dans les champs, la Compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (Cnaas) a décidé de doter les producteurs du Sénégal en matériels informatiques de dernière génération.

Hier, c’était au tour des cotonculteurs de recevoir des smart phones, des chargeurs et autres matériels informatiques d’impression et de collecte de données agricoles.

D’un coût estimé à environ 200 millions de FCfa, le projet s’inscrit dans un appui que la Banque ouest africain de développement (Boad) a accordé à la Cnaas, a déclaré Moustapha Fall, directeur général adjoint de la Cnaas.

M. Fall a profité de la cérémonie de remise du matériel pour magnifier l’intérêt que le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural accorde à l’assurance agricole au Sénégal. « L’assurance agricole a besoin de données fiables en production et productivité dans la gestion de ses produits », a indiqué Moustapha Fall.

Il estime que le lot d’équipement va contribuer à faciliter la collecte de données et à rendre beaucoup plus opérationnelle le travail des techniciens et des producteurs sur le terrain.

M. Fall n’a pas manqué de souligner l’importance de la filière coton dans l’agriculture au Sénégal. Dans la même lancée, le directeur des ressources humaines de la Sodefitex, Pape Fata Ndiaye a salué la portée du geste et estime qu’il va permettre de couvrir et de minimiser le risque pluviométrique dans les zones de production de coton.

L’assurance agricole, a-t-il indiqué, est devenue une réalité chez les cotonculteurs du Sénégal depuis un an. Cette nouvelle collaboration qui lie désormais la Cnaas à la direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (Dapsa) au profit des producteurs fait partie de la volonté de digitaliser les données et statistiques agricoles, a déclaré Ibrahima Mendy, directeur de la Dapsa.

source : Le Soleil

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here